Comment faire du café en randonnée ?

café randonnée

Il y plusieurs types de randonnée et plusieurs types de randonneurs. Tout le monde ne remplit pas son sac de la même façon et les indispensables des uns ne sont pas les indispensables des autres. Ainsi en va-t-il de la question du café. Certains veulent vraiment savoir comment faire du café en randonnée tandis que d’autres ne boiront que de l’eau pendant la durée de leur randonnée.

Le café demande un peu plus de préparation que le thé, mais rien d’impossible avec le bon matériel.

Le café soluble

Impossible de ne pas l’inclure dans notre article, même si le seul nom de café instantané fait frémir la majorité des amateurs de café. Cependant il existe une astuce pour améliorer grandement le goût du café instantané.

Il faut d’abord diluer le café dans le l’eau froide pour dissoudre l’amidon. Puis on y ajoute l’eau bouillante par dessus et on savoure.

Cette astuce a quand même deux défauts : il faut une tasse en plus de la casserole et le résultat n’a quand même pas le goût d’un expresso.

Matériel nécessaire : un réchaud (ou feu de camp), une casserole, une tasse, une cuillère, de l’eau et du café instantané.

Le café moulu avec chaussette à thé

En principe on utilise les filtres à thé en forme de chaussette uniquement pour faire du thé. Mais aux grandes randonnées les sacs les plus légers !

Le principe est très simple. Il faut faire bouillir l’eau. Pendant ce temps, on prépare une dose de café moulu dans le filtre chaussette. Le filtre agit comme un filtre à café. Une main tient la chaussette au-dessus de la tasse et l’autre verse très délicatement l’eau chaude sur le café.

Laissez ensuite infuser une minute ou deux (suivant vos goûts et votre café), puis retirez la chaussette. Le café moulu peut être déposé au pied d’un arbre, le filtre rapidement rincé et le café savouré.

Matériel nécessaire : un réchaud (ou feu de camp), une casserole, une tasse, un filtre à thé, de l’eau et du café moulu.

Remarque : on porte quasiment autant que pour le café instantané, mais le résultat n’est quand même pas du tout le même.

Un véritable expresso en randonnée

Les solutions suivantes sont à choisir en fonction de la place dans votre sac et du nombre de personnes consommant du café.

La cafetière à expresso portable

Pour l’instant il existe peu de modèles. En France, on a surtout accès à la Handpresso Pump.

C’est une cafetière qui reprend le principe de la cafetière électrique. C’est-à-dire que le café moulu (souvent en dosette) est traversé par de l’eau sous pression pour obtenir un expresso crémeux.

La cafetière fonctionne sans énergie électrique, mais à l’énergie physique : ce sont nos bras qui produisent la pression nécessaire.

Matériel nécessaire : de l’eau chaude, une tasse, une cafetière nomade, du café en dosette.

La cafetière à piston et autre cafetière pour une tasse

Cette fois-ci il faut du temps en plus d’avoir de la place dans son sac. On peut tout à fait emporter avec soi une cafetière à piston ou une cafetière italienne préparant une ou deux tasses d’expresso.

La cafetière à piston permet un café relativement rapide (tout dépend du temps nécessaire pour avoir de l’eau chaude), mais demande un peu plus de matériel. La cafetière italienne regroupe le tout, ainsi pour une randonnée où vous n’avez pas prévu de vous faire chauffer à manger, elle ne réclame pas de casserole pour faire chauffer l’eau.

Mais ces deux solutions prennent de la place et du temps. Et on comprend vite à les utiliser pourquoi tant de randonneurs optent pour le thé le temps de leurs balades.

Rappel de sécurité

Faire seulement bouillir l’eau ne suffit pas à la rendre pure dans certaines circonstances.

Face à une eau qui semble propre, il faut la faire bouillir pendant plus d’une minute. Et en altitude (au-dessus de 2000 m), le point d’ébullition n’étant pas à 100°, il faut faire bouillir pendant au moins 3 minutes.

Il est également conseillé d’utiliser de l’eau filtrée et purifiée avec des tablettes (type micropur) si vous avez le moindre doute sur la qualité de l’eau qui se présente à vous.

Conclusion

Bien entendu le matériel pour faire son café en randonnée dépend de la durée de votre sortie, de la taille de votre sac et surtout du poids que vous êtes capables de porter. Le matériel nécessaire à du café est malheureusement plutôt lourd. Mais c’est en même temps un vrai stimulant pour bien attaquer la journée.

Vous êtes donc le seul à savoir si oui ou non ça vaut le coup d’en emporter avec vous.

);