Les tasses à café en argile imprimées en 3D de GaeaStar sont jetables, mais peuvent-elles nous sauver des microplastiques ?

TL;DR : Tasses en argile imprimées en 3D chez Verve Coffee Roasters à San Francisco.

GaeaStar propose des tasses en argile imprimées en 3D chez Verve Coffee Roasters à San Francisco pour un supplément de 2 euros, offrant une alternative écologique entre le jetable et le réutilisable.

# Qu’est-ce que GaeaStar propose aux clients américains ?

– GaeaStar propose des tasses en argile imprimées en 3D, à mi-chemin entre le jetable et le réutilisable.
– Ces tasses ne contiennent ni plastique ni papier.
– Les clients peuvent se procurer ces tasses chez Verve Coffee Roasters à San Francisco pour un coût supplémentaire de 2 euros.

# Quelle est l’inspiration derrière les tasses en argile de GaeaStar ?

– Les tasses en argile de GaeaStar sont inspirées des tasses en argile jetables utilisées en Asie du Sud, appelées kulhars ou bhars.
– Ces tasses en argile sont fabriquées à la main à partir d’argile souvent extraite du fleuve Gange.
– GaeaStar prévoit de reproduire un modèle circulaire en produisant ces tasses localement avec de la main-d’œuvre et de l’argile locales.

# Comment sont fabriquées les tasses en argile de GaeaStar ?

– Chaque tasse est unique malgré le processus de fabrication en 3D.
– Les tasses présentent des imperfections qui leur donnent un aspect artisanal.
– Elles sont recouvertes d’un émail à base de quartz à l’intérieur pour les rendre non poreuses et sûres à réutiliser.

# Quel est l’impact environnemental des tasses en argile par rapport aux tasses en papier ?

– L’exploitation minière de l’argile, même si elle est locale, peut être aussi dommageable pour l’environnement que l’exploitation minière à ciel ouvert.
– Les tasses en papier doublées de plastique posent des problèmes environnementaux tout au long de leur cycle de vie, tandis que les processus industriels pour produire l’argile sont le principal problème des tasses en argile de GaeaStar.
– Il s’agit d’un compromis entre deux maux, mais parfois c’est la meilleure option disponible.