Test / Manuel et nomade, la Minipresso NS

Votre avis :  
Test / Manuel et nomade, la Minipresso NS
5 (100%) 2 votes

Il n’y a pas de raison qu’en voyage on doive se passer de café. Autant en Italie il y a de belles découvertes à faire n’importe où, autant les Belges ne sont pas vraiment les champions du café (et non, je ne vais pas prendre mon p’tit déj’ avec une bière).

Du coup, je me suis offert le Minipresso NS, une machine à expresso portable. Pour faire simple, avec cette cafetière, je peux me préparer des expressos à mon goût n’importe où !

Présentation de la Minipresso NS

Dans la gamme Minipresso, il existe trois modèles différents, dont seulement deux semblent disponibles en France : la NS et la GR.

La Minipresso NS est à utiliser avec des capsules Nespresso. La Minipresso GR fonctionne avec du Ground coffee c’est-à-dire du café moulu. Pour le reste, ce sont sensiblement les mêmes machines, quoique la NS soit plus récente et donc un peu plus pratique, paraît-il (mais je n’ai pas testé la minipresso GR).

Bref, revenons à notre cafetière.

La Minipresso NS est fabriquée par Wacaco et il s’agit d’une cafetière à main. En effet, elle fonctionne sans électricité, simplement grâce à la pression manuelle de l’amateur de café.

C’est également une toute petite machine à café. Elle pèse 350 g et elle mesure 17,5 cm de long. Elle est faite pour se glisser facilement dans un sac (où les sacoches de votre vélo).

Comment utiliser la Minipresso NS ?

Si cette machine est effectivement une cafetière nespresso portable, elle a un fonctionnement bien particulier. Heureusement le principe est facile à saisir et à mettre en pratique.

En regardant attentivement le cylindre formé par la cafetière, vous pouvez remarquer qu’il y a deux extrémités. On commence en ouvrant ce que j’appelle le haut (au-dessus du texte) et on y insère la capsule de café, puis on referme correctement.

Ensuite, on ouvre de l’autre côté pour remplir d’eau chaude. Il est important de mettre de l’eau bien chaude, car il y a un peu de perte de chaleur au moment de la préparation. On ferme à nouveau correctement.

Il faut alors déverrouiller le piston qui se situe au milieu de la mini cafetière. Puis il faut se mettre à pomper. Les six premières pressions sont assez faciles, il s’agit de pressuriser l’appareil. Puis cela demande un peu plus de muscle et surtout de ne pas bouger puisque le café commence à s’écouler (environ six pressions supplémentaires jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau). Il faut pomper doucement et régulièrement.

On voit tout de suite dans la tasse que le café est crémeux ! L’opération demande un peu moins de trois minutes. C’est même plus rapide qu’avec la Handpresso Handcoffee auto qui se branche sur allume-cigare.

Comment entretenir cette machine à café Nespresso portable ?

La cafetière ne passe pas au lave-vaisselle (mais en général si on ne peut pas utiliser une cafetière classique, c’est qu’on n’a pas non plus de lave-vaisselle). Il suffit de passer à l’eau la partie où l’on dépose la dosette et la tête de l’appareil d’où sort le café. Une petite brosse est fournie, mais un coup d’eau chaude fait en principe l’affaire.

Minipresso NS avis complet

Sur la qualité du café, j’ai un avis un peu compliqué. Le café est bon, le résultat est largement au-dessus de ce que j’attendais d’une telle cafetière. Cependant si l’eau versée dans la cafetière n’est pas vraiment chaude, on obtient un café tiède voir froid… Du coup il faut être sûr d’avoir une source d’eau chaude pour vraiment en profiter.

J’ai donc un bon café quand on part en location, mais quand on fait du vélo, même si je remplis le thermos d’eau chaude, ce n’est pas toujours terrible.

Sur la praticité de la cafetière, c’est bien plus simple que je ne le pensais. En fait il n’y a qu’un bouton, un seul mouvement, pour faire monter la pression et pour extraire le café. Difficile de se tromper. La première fois, mon café était totalement froid, mais au fur et à mesure on prend le coup de main, on gagne du temps (et on limite les éclaboussures).

À noter tout de même qu’il est préférable de retirer la capsule dans un endroit qui ne craint rien. J’ai souvent des fuites à cette étape. Donc en intérieur on s’installe au-dessus de l’évier. Et en extérieur, on essaye de ne pas s’installer juste au-dessus du sac ou de son sandwich… Mais à côté de ça, l’entretien est rapide et facile. C’est très appréciable.

Quel est le prix d’une cafetière de voyage comme celle-ci ?

Actuellement la Minipresso NS est vendue à 75 €. C’est un prix que je trouve tout à fait correct, car on a un produit avec un bon rapport qualité-prix.

Par contre, il est important de noter que les capsules Nespresso coûtent un peu plus cher que les autres.

Il existe d’autres modèles de cafetières portables, vous pouvez les découvrir dans ce comparatif de machine à café nomade. Vous verrez que le principe est toujours le même, de même que le prix !

Les plus :

  • compacte et légère
  • café en moins de 3 min
  • capsules nespresso
  • design moderne

Les moins :

  • besoin d’eau très chaude

Conclusion

La Minipresso NS offre des expressos de qualité, qui ne peuvent, bien entendu, par concurrencer un expresso savouré en plein cœur de Rome, mais qui réchauffent le corps et le moral quand on part avaler les kilomètres en vélo.

Par ailleurs, c’est un objet élégant, qui peut tout à fait être envisagé comme cadeau de Noël ou d’anniversaire. Il a un tarif correct, un design moderne et il est à la portée de tous de s’en servir correctement.