Test / Ultra urbaine, la Nespresso Citiz Titane

Votre avis :  
Test / Ultra urbaine, la Nespresso Citiz Titane
5 (100%) 1 vote

Parmi les cafetières Nespresso, il y a de tout, des machines imposantes qui forcent le respect ou des toutes petites compacts comme la cafetière Pixie qui se glissent presque n’importe où. Et puis, il y a des machines au design très réfléchi convenant à des intérieurs spécifiques.

La Nespresso Citiz Titane s’inspire de décors urbains, ce qui donne une machine fine (13 cm de large) et haute que j’aime beaucoup. Je l’ai choisi couleur Titane, malgré son prix légèrement plus élevé et pour le moment je n’en suis pas déçu. Il faut dire que c’est la deuxième Nespresso que je possède et que je suis un fan de la marque qui est, à mes yeux, la seule à proposer des expressos dignes de ce nom.

Présentation de la Nespresso Citiz

Comme le look ne fait pas tout, et ne devrait pas être votre seul critère d’achat pour quelque chose d’aussi important que du café, voici quelques chiffres sur la machine Citiz.

13x28x37. Ses mensurations, c’est-à-dire 13 cm de large, 28 cm de haut et 37 cm de profondeur. Il est donc facile de la glisser dans une petite cuisine ou dans un bureau.

1l. Son réservoir est particulièrement conséquent à côté de la grande majorité des cafetières ne recevant que 0,7 l ou 0,8 l. Dommage par contre que le réservoir ne soit pas gradué.

61 dB. Malheureusement, on a ici une machine tout à fait classique au niveau sonore. C’est-à-dire que le préchauffage est peu bruyant et que personne ne peut louper le fait que votre café est sur le point d’être prêt.

2. Un chiffre clé sur la Citiz ! Il y a deux longueurs de café disponible, soit 40 ml pour l’expresso et 110 ml pour le café long. Cela signifie également qu’il n’y a que deux boutons. Et enfin ces deux boutons sont tous les deux programmables pour vous proposer la taille de boisson de votre choix.

9 min. C’est le temps après laquelle la machine se met en veille.

10. Soit le nombre de capsules que le bac à capsules usagées peut recevoir. C’est un chiffre assez moyen pour une cafetière Nespresso, mais face à la taille du réservoir, il est un peu juste. C’est-à-dire qu’on vide ce bac plus souvent qu’on ne remet de l’eau.

40 secondes. J’ai gardé le meilleur pour la fin, il ne faut que 40 secondes pour se préparer un expresso, préchauffage inclus. C’est vraiment hyper rapide, surtout que le second expresso n’a pas besoin de préchauffage et qu’il peut donc être prêt en seulement 15 secondes. Ce temps s’allonge si vous souhaitez vous faire un café long.

Nespresso citiz : cafetière automatique et programmable


Se préparer un café avec une cafetière Nespresso est très simple. On y place la capsule, on s’assure d’avoir bien refermé le dessus en perçant la capsule au passage et enfin on lance le café en appuyant sur l’un des deux boutons.

L’arrêt du café est automatique et on peut donc lancer son café en finissant de débarrasser la table. Il n’y a pas besoin d’y réfléchir.

Cependant il est également possible d’interrompre l’écoulement de l’eau plus tôt. C’est une façon d’avoir un café légèrement plus serré. Et surtout, il est possible de programmer la longueur de votre café selon votre goût à vous.

Pour cela rien de plus simple. Il suffit de maintenir la touche de mise en route enfoncée pendant l’extraction. Puis vous relâchez le bouton et l’écoulement s’interrompt. La longueur du café est alors automatiquement enregistrée, comme étant votre longueur pour ce bouton. Comme il y a deux boutons de mise en route (long ou court), il est possible d’enregistrer deux longueurs différentes.

Mon avis sur Nespresso Citiz Titane

Comme toutes les Nespresso, grâce à sa pression de 19bars, cette cafetière permet d’avoir du très bon café, enfin même plus, de très bons expressos. Mon actuelle copine regrette que l’option cappuccino ne soit pas disponible dessus, mais peu importe.

Sur le fonctionnement, c’est un jeu d’enfant de se préparer un café. J’ai lu des critiques négatives sur l’installation des capsules et l’écoulement de l’eau, mais tous les problèmes étaient liés à l’utilisation de capsules « compatibles » d’une autre marque que Nespresso.

N’ayant toujours utilisé que de véritables capsules Nespresso, je n’ai jamais eu aucun souci. Surtout que je ne vois pas l’intérêt d’acheter une Nespresso pour finalement ne pas boire le café de cette marque. Autant, dans ce cas, se tourner vers une cafetière beaucoup plus souple en terme de dosette…

Par contre, je regrette l’absence d’un voyant signalant que le réservoir est vide. C’est quand même bien pratique et plusieurs modèles le permettent, comme vous l’explique le comparatif des Nespresso.

Mais ma plus grosse déception vient de l’entretien en général. Tous les éléments à nettoyer sont amovibles, mais ils ne passent pas au lave-vaisselle. Ou encore, la notice est indispensable pour les manipulations comme le détartrage. Dommage qu’un système plus simple n’existe pas.

Combien coûte une Nespresso Citiz ?

Ce modèle est dit milieu de gamme, mais il coûte déjà assez chère. Pour le modèle Titane (le plus cher), il faut compter 230 €. Les autres coloris sont un peu moins chères tout de même et permettent de repasser sous la barre des 200 €.

Enfin, les capsules sont vendues à divers tarifs, toujours légèrement plus chères que les autres marques, mais toujours moins chères qu’une tasse au café du coin.

Les plus :

  • son design
  • arrêt automatique
  • longueur programmable
  • expresso en 40 sec
  • réservoir d’1l.

Les moins :

  • ne signale pas le réservoir vide
  • maintenance compliquée

Conclusion

Finalement, la Citiz est un modèle de plus de la marque Nespresso qui se distingue par son design et la possibilité de programmer la longueur du café. Pour le reste, c’est une cafetière Nespresso assez classique, avec les mêmes forces et faiblesses que les autres.

Cyber Monday Deals 2017, profitez vite des remises, le compte à rebours a commencé !
+ +